De nos jours, il est difficile d’échapper au rayonnement des ondes électromagnétiques tant sont nombreux les objets du quotidien qui les émettent. En effet, la multiplication des appareils connectés, les appareils électroménagers tels que les fours à micro-ondes ou les plaques à induction, ou encore l’installation massive d’antennes relais font qu’une grande partie de la population est exposée alors qu’autrefois étaient principalement touchées les personnes travaillant dans le milieu médical, la restauration ainsi que les électrotechniciens.

La récente installation en masse des antennes relais dédiées à notre réseau de communication en 5G nous amène à nous poser de plus en plus de questions sur les conséquences des radiations sur le corps et sur l’environnement.

 

 

L’électrosensibilité, ou intolérance environnementale idiopathique est aujourd’hui reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé comme pathologie touchant les individus montrant une sensibilité particulière aux ondes électromagnétiques lorsque celle-ci sont émises en dessous des seuils autorisés. Bien qu’elle réfute scientifiquement le lien de cause à effet, qualifiant l’électrosensibilité comme un effet nocebo relevant du psychisme, nous savons que les perturbations du champ électromagnétique de la Terre causées par la multiplication des sources de radiation produit un dérèglement du vivant. L’émission répétée et continuelle d’ondes à différentes fréquences impacte le champ énergétique et électromagnétique du corps dont nous sommes plus ou moins à l’écoute.

Ces symptômes sont variés : maux de têtes, nausées, acouphènes, état anxieux ou dépressif, irritations cutanées et troubles digestifs. Ils peuvent être ressentis à différentes intensités, en fonction de la sensibilité du sujet et montre que cette sensibilité s’exprime bien au-delà de troubles émotionnels.

Si vous travaillez avec un ordinateur et que l’utilisation du téléphone portable vous fatigue, si vous vous sentez vidé d’énergie, en déséquilibre, inconfortable, vous êtes probablement électrosensible, et ces symptômes, même s’ils sont présents dans une moindre mesure ou sporadiquement, ne doivent pas être négligés.

Les zones blanches (dénuées de réseau de téléphonie mobiles et exempts d’antennes relais) se font de plus en plus rares et il est devenu compliqué de trouver un territoire sain. Mails il existe un complexe de Fleurs du Bush Australien qui permet de se protéger de l’influences des ondes électro-magnétiques.

Système de soin similaire aux Fleurs de Bach, les Fleurs du Bush Australien sont utilisées pour corriger les déséquilibres physiques, psychiques et énergétiques.
Composé de 6 élixirs, Electro vous protègera en réduisant les effets de l’exposition aux radiations, et vous aidera à retrouver l’équilibre et l’harmonie.

 

Afin de comprendre son fonctionnement, intéressons-nous à sa composition :

Bush Fuschia, rétablie l’équilibre entre le cerveau droit (logique et rationnel), et le cerveau gauche (intuitif et créatif). Elle ranime les personnes qui passent des heures devant les écrans et on lui reconnaît des effets bénéfiques sur l’élocution.

Epacris longiflora

Crowea saligna

Crowea, contribut à ramener l’équilibre biologique et énergétique. Elle présente 5 pétales, 5 étant un chiffre lié à l’équilibre émotionnel en numérologie. Elle apaise les sensations d’angoisses latentes. Dans la composition d’Electro, il est intéressant pour nous remettre en phase avec nous-même et le rythme biologique de la Terre.

Fringed Violet, est la fleur de la protection psychique et de la réparation de l’aura. Elle vous enveloppera dans un cocon dans lequel les tensions seront transformées et dissoutes avant de vous atteindre. Elle contribue également, comme les deux précédentes à rééquilibrer l’énergie, car elle élimine les effets des radiations électromagnétiques.

Thysanotus tuberosus

Pilotus atripicifolius

Mulla Mulla, traite spécifiquement la peur du feu et des objets chauds y compris lorsque l’on ne trouve pas de cause identifiée dans notre vie passée. Cette peur, parfois inconsciente et refoulée, peut se manifester par un manque de vitalité. Elle participe comme Fringed Violet à l’évacuation des radiations accumulées.

Paw Paw, ramène calme et clarté d’esprit en permettant l’assimilation de nouvelles idées et en nous reconnectant avec notre intuition à laquelle notre accès est perturbé du fait des déséquilibres causés par les radiations. Elle a également une action sur les troubles digestifs lorsqu’elle est associée à Crowea.

Carica papaya

Telopea speciosissima

Waratah, fleur du désespoir et de ceux qui traversent la nuit noire de l’âme, est l’un des deux élixirs les plus puissants parmi les fleurs du Bush. Son intérêt dans ce composé consiste à activer nos capacités d’adaptabilité et ainsi mieux appréhender les bouleversements provoqués par les objets qui émettent des radiations.

Le mélange des essences réalisées à partir de ces fleurs fait d’Electro l’un des outils les plus efficaces pour se protéger des perturbations.

Comment l’utiliser ?
–          En gouttes en sublingual : 7 gouttes deux fois par jour durant deux semaines pour les désagréments ponctuels.
–          Dans un petit flacon, dans la poche ou autour du cou pour une action constante et vibratoire.
–          Dans une coupelle près de votre ordinateur pour dissoudre les tensions créées par votre appareil.
En cas de contre-indication liée à l’alcool, utiliser les deux derniers modes d’administration. Il n’existe aucun risque d’interaction avec un autre médicament, cependant la prise de psychotropes peut en altérer les effets. Dans ce cas, on augmente la fréquence ou la durée des prises selon le ressenti.