Aurélie Périn, basée à Besançon dans le Doubs (25), a rejoint notre équipe de formatrices et formateurs qui viennent à votre rencontre pour partager leurs connaissances et aider chacun·e à devenir plus autonome vers sa santé et dans l’accompagnement des autres.

Elle animera les mini formations de Naturopathie, Naturopathie Appliquée et Shiatsu dans les villes de Dijon, Besançon, Montbéliard, Dole, Belfort, Pontarlier et Vesoul. 

Profitons-en pour faire davantage connaissance !

 

Bonjour Aurélie. Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bonjour, je suis Aurélie PERIN, naturopathe depuis 2008, spécialiste en shiatsu depuis 2018 et surtout passionnée par les médecines douces.

 

Y a-t-il eu un facteur déclenchant qui vous a orienté vers le domaine du bien être ?

Je dirais plutôt que ce sont les expériences qui m’ont, petit à petit, poussées dans ce domaine merveilleux.

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous orienter vers la Naturopathie plutôt que vers une autre pratique ?

Sujette à l’eczéma enfant, j’ai été suivi par des médecins mais sans grande amélioration. Vers 10 ans, ma mère m’a emmené consulter un naturopathe. Grâce à ces conseils en hygiène alimentaire et phytothérapie mon eczéma s’est enfin calmé.

Vers 15 ans, en vacances dans les Vosges où nous visitions le centre-ville de Gérardmer, je suis entrée dans une herboristerie traditionnelle. Le parfum des plantes séchées m’a envoûté, ces étagères avec des bocaux aux inscriptions latines m’ont intrigué. Et d’expérience avec le naturopathe, je sais que ces plantes peuvent faire des miracles. Bientôt en âge de choisir ma voie professionnelle, je me suis permise de demander à l’herboriste comment accéder à ce métier. Malheureusement, j’apprends que ce métier est en voie de disparition et qu’il n’est plus possible d’obtenir un certificat d’herboriste depuis 1941.
Je poursuit donc mes études pour obtenir un bac général. Mais après ? Kinésithérapeute pour travailler le corps, oui mais je ne veux pas faire médecine. Éducatrice spécialisée pour aider les personnes, pourquoi pas.

Et un jour en ballade, je suis attirée par un livre sur l’iridologie. Mes souvenirs remontent. Enfant, le naturopathe avait pratiqué ce bilan avant de me recommander des tisanes aux plantes. Tout prend sens.

Je reprend donc contact avec ce naturopathe. Par chance, ce métier m’est accessible, je fonce et obtiens mon certificat d’Éducatrice de santé Naturopathe.

 

Vous allez bientôt commencer à animer des mini formations de Naturopathie et Shiatsu en partenariat avec Naturorama. En quoi la transmission du savoir est importante pour vous ?

Je suis passionnée par cet univers. Et une passion se partage. Je suis donc très heureuse de pouvoir
transmettre ma passion en compagnie de Naturorama.

 

Souhaitez-vous ajouter un petit mot pour la fin ? Une devise, un mantra ou une citation qui vous guide dans la vie ?

« Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie » Carl Gustav Jung