Aroma’Tips, c’est le fruit d’une passion pour une vie plus simple, plus naturelle et plus autonome, celle d’Aurélie Valtat. Formée à l’aromathérapie depuis 2015 et passionnée de botanique, elle partage le fruit de ses recherches et de ses expériences pour intégrer la nature dans son quotidien, que ce soit pour se soigner, pour cuisiner, pour se faire belle ou encore de l’entretien de la maison. Aurélie partage sa passion pour les plantes sur son blog Aromatips, Instagram, Facebook et entraîne régulièrement avec elle de nouveaux initiés avec presque 20 000 abonnés.
 

Bonjour Aurélie, qu’est ce qui te donne cette volonté, créativité et envie de partage au quotidien ?

  Aurélie d’Aromatips : Je crois que c’est avant tout une grande curiosité. J’adore essayer des mélanges et me lancer dans des activités inconnues. Je ne me contente jamais de ce que je lis dans les livres, j’ai besoin de faire mes propres expériences. Mon travail au quotidien n’est pas toujours facile et pas forcément très créatif, du coup c’est dans mon temps libre que je m’adonne à mes passions.
‘’J’essaie de traduire en mots et en image l’extraordinaire beauté et la diversité du monde végétal.’’

Qu’est ce qui t’a poussée à te tourner vers l’utilisation des huiles essentielles et l’aromathérapie, quand es-tu tombée dans la marmite des huiles essentielles ?

  Aurélie d’Aromatips : Avant 2015 j’utilisais déjà quelques huiles essentielles en dilettante, comme beaucoup de personnes. Puis il y a 5 ans j’étais au bord du burnout, j’avais trop de travail, et je me suis réfugiée dans la nature. C’est à ce moment-là que je suis tombée par une amie sur une formation d’aromathérapie, que j’ai suivie à l’Ecole d’Aromathérapie Appliquée à Bruxelles. Depuis les huiles essentielles font partie de mon quotidien et de celui de ma famille. Nous nous soignons quasi uniquement à base de plantes et nous fabriquons nos remèdes et nos soins nous-mêmes.
 

Chez Naturorama, nous sommes fan de tes conseils et toujours étonnés par la quantité de tes créations : cuisine végétale, cosmétiques maison, synergies aromatiques… Nous sommes curieux, à quoi ressemble ton weekend type ?

  Aurélie d’Aromatips : il y a toujours quelque chose à faire chez moi, le weekend au fond du canapé je ne connais pas. Comme je partage ma vie entre l’Europe et l’Afrique on me trouvera en général soit dans la nature ou dans mon jardin, soit dedans dans ma cuisine en train de concocter de nouvelles recettes. En général je profite aussi du weekend pour m’avancer dans des lectures un peu plus techniques et préparer les contenus de mon blog pour la semaine à venir.
‘’Avec 6 huiles on peut parer à un grand nombre de situations de petite urgence’’

Parlons un peu des huiles essentielles, dans quel cadre et dans quelles situations les emploies-tu ?

  Aurélie d’Aromatips : Au début j’utilisais les huiles essentielles en priorité pour me soigner, mais aussi dans mes produits de soin, mes produits d’entretien maison et en diffusion pour le plaisir. Après m’être renseignée sur l’impact écologique de la production des huiles essentielles, j’ai réduit mon usage surtout à l’aspect thérapeutique et j’en mets encore un peu dans mes cosmétiques maison et mes savons saponifiés à froid. J’ai des huiles essentielles que j’emmène partout, c’est ma trousse de secours naturelle il y a en général du tea tree, de la lavande fine, de l’hélichryse italienne, de la menthe poivrée, du basilic tropical et de la camomille romaine. Avec ces 6 huiles on peut parer à un grand nombre de situations de petite urgence : brûlure, coupure, désinfection, hématome, indigestion, stress ou encore choc émotionnel. J’aime que les huiles essentielles aient souvent plusieurs propriétés, cela en fait de vrais couteaux suisse de la médecine par les plantes.
 

Tu appelles tes abonnés « les autonomes », la possibilité de pouvoir soigner ses propres maux grâce aux huiles est une notion qui te tient à cœur, quels avantages y vois-tu ?

  Aurélie d’Aromatips : Les huiles essentielles ont des propriétés médicinales démontrées par de nombreuses études scientifiques, et notamment leurs effets antiseptiques, antibactériens et antiviraux. La plupart des problèmes de santé courants peuvent se soigner par les huiles essentielles, qui sont particulièrement utiles pour traiter des symptômes aigus, moins pour les maladies chroniques. Je ne sais même plus quand j’ai vu un médecin généraliste pour la dernière fois ou mes enfants,, mais c’était il y a des années. La grande différence avec les médicaments de synthèse c’est que le corps doit aussi travailler, et l’on doit donc prendre grand soin de son corps, manger sainement.
‘‘ Se soigner par les huiles essentielles sans prendre en compte la santé de manière holistique, c’est un peu comme manger de la barbapapa en faisant son footing en se demandant après pourquoi on n’a pas la forme ! ’’

A contrario, comme tu le précises fréquemment les huiles essentielles impliquent des précautions et contre-indications, quels sont donc les risques de l’automédication par les huiles essentielles ?

  Aurélie d’Aromatips : Les huiles essentielles sont des médicaments au même titre que ceux que nous achetons en pharmacie, à une exception près ils ont une posologie et des contre-indications, mais contrairement aux médicaments les huiles essentielles n’ont quasiment aucun effet secondaire si on respecte scrupuleusement les deux précédents. Les risques principaux que je constate parmi les gens qui viennent me demander conseil sont le surdosage, le mauvais usage (application sur la peau alors que l’huile est irritante par exemple) ou encore l’usage prolongé d’huiles essentielles sans faire ce qu’on appelle de fenêtre thérapeutique. N’oublions pas également que sans diagnostic il est difficile parfois de savoir de quoi l’on souffre, d’où l’importance de consulter un médecin dans le doute.
 

Quels conseils donnerais-tu à une personne débutante souhaitant se soigner au naturel grâce aux huiles essentielles ?

  Aurélie d’Aromatips : Je commencerais par me constituer une petite trousse d’huiles essentielles très polyvalentes, comme celles que j’ai citées plus haut, et j’apprendrais à bien les utiliser. A partir de quel âge utiliser cette huile Appliquée pure sur la peau ou plutôt ingérée dans un peu d’huile ou de miel Que se passe-t-il si je mélange deux huiles essentielles Voilà le genre de questions que je chercherais d’abord à élucider. Puis, petit à petit, avec l’expérience, on étend le nombre d’huiles essentielles utilisées en toute confiance. Il existe des ouvrages très abordables pour soigner les petits maux de toute la famille grâce à l’aromathérapie. Des femmes pharmaciennes ont notamment oeuvré avec succès à la vulgarisation des huiles essentielles ; je pense à la défunte Danièle Festy ou à Aude Maillard.
‘’ Il y a beaucoup de gens qui aimeraient se lancer mais qui n’osent pas car ils ne connaissent pas les contre-indications ’’

Tu fais découvrir le monde du naturel à de nombreux novices, quelles sont les questions qui reviennent le plus fréquemment de la part de tes abonnés ?

  Aurélie d’Aromatips : Les problèmes qui reviennent le plus souvent sont les problèmes de peau, les problèmes digestifs et tout ce qui touche au stress. Il y a beaucoup de gens qui aimeraient se lancer mais qui n’osent pas car ils ne connaissent pas les contre-indications. Je préfère cela, au moins ces personnes sont prudentes et se rendent compte de la puissance de l’aromathérapie. Récemment, il y a eu beaucoup de questions liées au nouveau coronavirus. J’explique toujours que les huiles ne font pas tout et qu’il faut travailler le terrain en priorité. Les huiles sont loin d’être une panacée, mais elles sont une facette essentielle de la palette d’un thérapeute naturel.
 

Tu es passionnée par les huiles essentielles mais pas seulement, quelles sont les autres disciplines naturelles qui t’animent et comment est-il possible de les combiner ?

  Aurélie d’Aromatips : Je suis avant tout passionnée par les plantes, je m’intéresse à la botanique mais aussi à leurs usages médicinaux, culinaires, sacrés. A côté de cela, j’aime également l’écriture et la photographie et les plantes sont un sujet idéal pour les deux puisqu’elles ne bougent pas ou peu. Ces trois passions se marient harmonieusement sur mon compte Aromatips puisque j’essaie de traduire en mots et en image l’extraordinaire beauté et la diversité du monde végétal. Avec comme espoir secret d’insuffler à ceux qui me suivent à la fois l’amour de la nature mais aussi le respect.
 

Une dernière question : pourrais-tu nous partager ton astuce beauté pour une jeunesse éternelle au naturel ?

  Aurélie d’Aromatips : Je vais dire quelque chose de surprenant, mais la plus belle peau que j’ai jamais eue adulte c’était après avoir fait un jeûne hydrique d’une semaine. Ma peau était comme neuve, c’était vraiment incroyable. Bon, comme on ne peut pas tous pratiquer cela à tout bout de champ, je me prépare souvent un petit sérum huileux qui je trouve donne un beau teint et une peau souple. Il contient de l’huile d’églantier et les huiles essentielles suivantes : géranium rosat, carotte sauvage, néroli. Sans compter que l’odeur est divine. Retrouvez Aurélie d’Aromatips :
Voir cette publication sur Instagram
••• BEAUTE NATURELLE •••⠀ Good morning la planète 🌍! C’est quoi votre routine visage naturelle du moment ? Voici la mienne en mode #ZeroDechet pour faire de ce rituel un moment de bonheur sans culpabiliser. Pour ma routine visage (la même le matin et le soir), il faut :⠀ ⠀ 👉🏽 une lingette lavable (je vous explique comment faire ceux en photo sur mon blog aromatips.be) ou une éponge konjac⠀ 👉🏽 une eau florale selon votre goût ou votre peau : perso j’adore l’eau de rose et de fleur d’oranger⠀ 👉🏽 une huile végétale (HV) ou une synergie d’huiles en fonction de votre peau : la recette de mon sérum beauté du moment c’est 1/3 HV chanvre, 1/3 HV d’églantier et 1/3 HV de jojoba, agrémenté d’huile essentielle de néroli et de clémentine (merci encore @herbes.et.traditions). Allez sur le blog pour plus de recettes et les propriétés de chaque huile. ⠀ ⠀ Que faire ? Vaporisez de l’hydrolat sur votre visage, puis laissez sécher ou utilisez la lingette/éponge pour vous offrir un massage tout doux du visage. La peau humide absorbe mieux les huiles végétales. Appliquez ensuite votre huile et c’est fini ! Oui, je ne suis pas une grande fan des routines qui durent des heures #teamflemmarde. Mais ça marche d’enfer puisque chaque recette est adaptée à votre peau. ⠀ ⠀ Pour les astuces, filez en story voir les précautions à prendre avec certaines huiles essentielles et comment conserver son hydrolat, entre autres. ⠀ ⠀ A vous les autonomes ! Inspirez-moi avec votre routine 👇👇👇⠀ .⠀ .⠀ .⠀ #beautenaturelle #beauténaturelle #beauteaunaturel #routinevisage #routinenaturelle #naturalbeauty #demaquillantnaturel #lingettemaison #lingettelavable #facialtreatment #beauteduvisage #produitsnaturels #cosmetiquebio #cosmetiquenaturelle #cosmetiquemaison #faitmaison #homemade #diybeauty #huilesvegetales #hydrolats #huilesessentielles #zerodechets #beautezerodechet Une publication partagée par Aroma’Tips by Aurelie (@aromatips.be) le