Delphine Guilloux, basée à Annecy en Haute-Savoie (74), a rejoint notre équipe de formatrices et formateurs qui viennent à votre rencontre pour partager leurs connaissances et aider chacun·e à devenir plus autonome vers sa santé et dans l’accompagnement des autres.

Elle animera les mini formations de Naturopathie et Naturopathie Appliquée dans les villes de Thoiry, Annecy, Aix-les-Bains, Thonon, Chambéry, Annemasse et Albertville. 

Profitons-en pour faire davantage connaissance !

 

Bonjour Delphine. Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Après une carrière de juriste en entreprise dans le monde de la musique, je me suis décidée à revenir à mes premiers amours en me formant à la naturopathie, désireuse d’approfondir la découverte de ce que la nature a à nous offrir.
J’ai ouvert mon cabinet il y a 10 ans, et me suis spécialisée dans les questions relatives à la vie hormonale de la femme notamment la ménopause, les candidoses digestives, le syndrome de l’intestin irritable, les problèmes de thyroïde. Je suis également formatrice en iridologie dans des écoles diplômantes de Naturopathie, et je rédige également régulièrement des articles dans le magazine Naturelles et le mensuel Activmag pour ma rubrique « Bon sang de bon sens ».

 

Y a-t-il eu un facteur déclenchant qui vous a orienté vers le domaine du bien être ?

Un gros burn out professionnel ! Avec trois enfants à la maison, j’ai vraiment vécu deux journées en une sur plusieurs années. Cela faisait des années que je m’intéressais à la phytothérapie, l’aromathérapie… J’ai démissionné et décidé de me former à la naturopathie dans la foulée. Depuis je n’ai jamais regretté mon choix une seule seconde !

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous orienter vers la Naturopathie plutôt que vers une autre pratique ?

Ma pratique, c’est le bilan de vitalité avec l’iridologie. Cet outil me donne une vision immédiate et complète de l’état de la personne. Ses faiblesses organiques, sa vitalité, son degré d’intoxination… Difficile de s’en passer au cours d’une consultation !

 

Vous allez bientôt commencer à animer des mini formations de Naturopathie et Naturopathie Appliquée en partenariat avec Naturorama. En quoi la transmission du savoir est importante pour vous ?

Tout d’abord, j’ai vraiment l’habitude d’enseigner ou de donner des conférences. Pour moi transmettre mes connaissances est un véritable bonheur. J’aime l’idée que le plus beau des partages est intellectuel, non matériel.

 

Souhaitez-vous ajouter un petit mot pour la fin ? Une devise, un mantra ou une citation qui vous guide dans la vie ?

Je citerai notre cher Voltaire, qui sent le savoir avait une âme de naturopathe ! « j’ai décidé d’être heureux, c’est pour la santé ».