Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, cette année l’automne a commencé le 08 août et se  termine le 19 octobre.

Comme à chaque saison, les changements énergétiques se font sentir, non seulement dans l’environnement, mais aussi en chaque être.

En automne, le Yang commence à décroître. Les jours raccourcissent, les températures baissent, ainsi que la luminosité : c’est la montée du Yin.

C’est aussi la saison du retour à l’intériorisation, le repli sur soi, une remise en ordre, une organisation de ce que l’on a récolté pendant l’été, en préparation de l’hiver.

Pour accompagner le rythme de la Nature, on sort moins, on se couche plus tôt, on ralentit, on fait le point.

En énergétique chinoise, c’est la saison de l’élément Métal, qui régit les Poumons, la Peau et le Gros Intestin. En automne, un déséquilibre du Poumon ou du Gros Intestin peut donc se manifester sur votre peau ou vos cheveux qui peuvent alors souffrir de sècheresse en cette saison. Prenez soin de votre peau et hydratez-la particulièrement durant cette période avec une huile végétale adaptée.

L’huile de lin (à mettre dans vos salades ou légumes vapeur) est particulièrement recommandée pour pallier aux problèmes de sècheresse, que ce soit au niveau de la peau, mais aussi des intestins (constipation).

L’automne est aussi la saison de récolte des racines, et celle de Bardane[1] (Arctium lappa) préparée en décoction est vraiment intéressante à utiliser en cure pour traiter les symptômes de sècheresse (peau ou intestins), ou même faire une petite détox tout en douceur, surtout si elle est associée à des feuilles d’ortie (Urtica dioica) ou des racines de pissenlit (Taraxacum officinale). En effet la racine de Bardane est riche en inuline, un prébiotique qui soutient les intestins dans leur fonction.

Une autre racine à mettre dans ses décoctions, mais aussi dans ses soupes et pourquoi pas dans ses préparations de légumes ou riz : l’astragale[2] (Astragalus membranaceus), Huang Qi en chinois, qui non seulement va venir renforcer l’énergie de la Rate et permettre une meilleure digestion des aliments, mais va en plus réchauffer l’organisme, fortifier les Poumons et le système immunitaire.

Côté émotions, avec la baisse du Yang et la montée du Yin, la luminosité qui diminue avec les températures, il est fréquent d’observer une petite déprime saisonnière à l’arrivée de l’automne. La tristesse est l’émotion liée à l’élément Métal, elle peut affaiblir le Poumon et favoriser les infections respiratoires de l’hiver.

Celle-ci peut se manifester par divers signes, comme : une grande fatigue physique et un ralentissement psychologique, une consommation exagérée de sucre (qui affaiblit la Rate); une envie de dormir envahissante avec des difficultés à se lever le matin, etc. Si cela vous semble familier, vous pouvez faire appel à l’olfactothérapie pour équilibrer vos émotions.

En olfaction ou diffusion, ces huiles essentielles[3] sont imbattables pour combattre la morosité saisonnière. Choisissez-en 2 ou 3, préparez votre synergie et sentez !

  • Les essences d’agrumes : mandarine, orange douce, petitgrain bigarade, yuzu, citron, lime, bergamote
  • Les conifères (rassurants, stimulants et réconfortants): cèdres, pins, sapins, cyprès, pruche, épinettes
  • L’Eucalyptus radié, citronné ou staigeriana pour purifier l’atmosphère, mais aussi pour le côté « cocooning » que ces huiles essentielles nous procurent

 

Enfin, pour “faire l’automne en soi”, il convient d’adapter son alimentation à la saison, en fonction des aliments disponibles en cette saison, et de sa situation personnelle. En d’autres termes, célébrer à la fois l’énergie présente dans la nature, et répondre à vos besoins.

Côté cuisine, pour nourrir l’élément Métal, on privilégiera donc les aliments de couleur blanche, de saveur piquante, de nature chaude, la cuisson vapeur, à l’étouffée, en papillote, ou en sauce. On pensera à réduire sa consommation de crudités pour ne pas trop affaiblir sa Rate et refroidir son organisme. De la même façon, on commencera à remplacer progressivement les jus de fruits frais par des infusions ou décoctions de plantes.

Cuisinez des légumes blancs de saison (navet, chou-fleur, chou blanc, céleri, ail, oignon, poireau, champignons…) et notamment des légumes racines qui stimulent le Poumon, ainsi que des céréales (riz). Consommez des fruits de saison (raisin blanc, pomme, poire…) et aussi des fruits secs (noix, amande, noisette…).

Osez adopter une cuisine plus épicée et piquante (piment, poivre, curcuma, coriandre, gingembre, carvi, cardamone, cannelle…).

 

Enfin, pour vivre cette saison dans la joie, n’oublions pas que c’est aussi le moment de privilégier les longues balades en forêt afin de s’oxygéner, tout en observant le changement de couleurs de la nature, et s’imprégnant des senteurs délicates et terreuses de l’automne.

Laurence Lalloué, Réflexologue, Maître-Enseignante Reiki et Aromathérapeute

 

Pour en savoir plus sur la Médecine Traditionnelle Chinoise et l’Aromathérapie énergétique : https://naturorama.fr/formations/formation-aromatherapie-energetique

[1] Contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante ; Attention si vous êtes allergique aux plantes de la famille des Astéracées ; précautions si prise de médicaments hypoglycémiants

[2] Éviter lors de Chaleur Perverse (externe : fièvre, infections ; ou interne : douleurs, bouffées de chaleur, etc.)

[3] Toujours vérifier les contre-indications et précautions d’emploi des huiles essentielles avant usage